Mine Beaufor

Description de la propriété

Monarques détient une participation de 100 % dans la Mine Beaufor, qui comprend deux baux miniers, une concession minière et 23 claims miniers couvrant une superficie de 5,9 km2. La mine est située à environ 20 kilomètres au nord-est de la ville de Val-d’Or, dans le comté d’Abitibi-Est, dans la province de Québec. La Mine Beaufor est une mine souterraine.

Le 30 août 2018, Monarques a annoncé la suspension temporaire des activités de production à la Mine Beaufor à compter du 14 décembre 2018, qui sera placée en mode d’entretien et maintenance.

Réserves

Tableau de l’estimation des réserves minérales

Notes

  • La personne qualifiée et indépendante pour l’estimation des réserves minérales, tel que défini par le Règlement 43-101, est Laurent Roy, Ing. OIQ #109779, employé d’InnovExplo Inc. La date d’effet de l’estimation est le 30 septembre 2017.
  • La viabilité économique des réserves minérales est démontrée.
  • Les résultats sont présentés dilués. La dilution varie de 10 à 15 % pour les chantiers longs trous selon la position du dyke; une dilution de 0 % est prévue pour les chantiers chambres et piliers, car l’épaisseur exploitée est inférieure à 2.4 m.
  • Les résultats sont présentés incluant la récupération minière. La récupération varie de 85 à 90 % pour les chantiers longs trous selon la position du dyke. La récupération prévue pour les chantiers chambres et piliers est de 90 %.
  • La récupération de l’or à l’usine Camflo est de 98 %.
  • Les réserves minérales ont été estimées avec une teneur de coupure variant de 3,95 g/t Au (long trou) à 4,66 g/t Au (chambre et pilier). La teneur de coupure appropriée variera en fonction du contexte économique et des paramètres opérationnels qui seront déterminés.
  • Une densité fixe de 2,75 t/m3 a été utilisée.
  • Une épaisseur minimale réelle de 2,40 m a été utilisée.
  • Once (troy) = tonnes métriques x teneur / 31,1035. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et g/t).
  • Les réserves minérales sont estimées avec un prix de l’or à long terme de 1 638,40 $ CA par once (prix du métal de 1 280 $ US l’once et un taux de change de 1,28 CAD/1 USD).
  • Le tonnage et les onces estimés ont été arrondis à la centaine près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets d’arrondissement. Les pratiques d’arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.
  • Les guides et définitions de l’ICM ont été respectés dans le cadre de cette estimation de réserves minérales.
  • InnovExplo n’a connaissance d’aucun problème lié à l’environnement, aux permis, à des questions d’ordre juridique, aux titres, d’ordre fiscal, sociopolitique, lié à la commercialisation ou à tout autre facteur pertinent qui pourrait avoir un effet négatif sur l’estimation des ressources minérales.

Ressources

Tableau de l’estimation des ressources minérales, exclusives des réserves minérales

Notes

  • La personne qualifiée et indépendante pour l’estimation des ressources minérales, tel que défini par le Règlement 43-101, est Carl Pelletier, B.Sc. géo. OGQ #384, employé d’InnovExplo Inc. La date d’effet de l’estimation est le 30 septembre 2017.
  • Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.
  • Les réserves minérales ont été soustraites des ressources minérales.
  • Les résultats sont non dilués et présentés in situ; les ressources minérales déclarées sont considérées par la personne qualifiée comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction souterraine économique.
  • L’estimation comprend 63 zones minéralisées situées à la mine Beaufor.
  • Les ressources minérales ont été estimées avec une teneur de coupure variant de 3,95 g/t Au (long trou) à 4,66 g/t Au (chambre et pilier). La teneur de coupure appropriée variera en fonction du contexte économique et des paramètres opérationnels qui seront déterminés.
  • Une densité fixe de 2,75 t/m3 a été utilisée.
  • Une épaisseur minimale réelle de 2,40 m a été utilisée.
  • Les hautes teneurs ont été coupées à 68,5 g/t Au pour les zones 8, B, M, M1 and Q, et coupées à 34,25 g/t Au pour les autres zones. L’écrêtage a été fait sur les analyses brutes. Un intervalle de forage est coupé à 16,5 g/t Au sur 2,40 m.
  • Les ressources minérales ont été estimées avec la technique polygonale sur sections transversales.
  • Les polygones des ressources mesurées s’étendent de 8 m au-dessus et en dessous des développements et de 10 m ou moins latéralement. Les polygones pour les ressources indiquées ne s’étendent pas à plus de 20 m de l’intervalle d’un sondage, selon la plongée et la direction. Les polygones pour les ressources présumées ne s’étendent pas à plus de 40 m de l’intervalle d’un sondage, selon la plongée et la direction; ils sont générés là où l’espacement entre les sondages se situe entre 20 m et 40 m et/ou dans le cas de sondages isolés où la minéralisation est interprétée comme étant l’extension de zones minéralisées existantes.
  • Once (troy) = tonnes métriques x teneur / 31,1035. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes, et g/t).
  • Les ressources minérales sont estimées avec un prix de l’or à long terme de 1 638,40 $ CA par once (prix du métal de 1 280 $ US l’once et un taux de change de 1,28 $ CA = 1,00 $ US).
  • Le tonnage et les onces estimés ont été arrondis à la centaine près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets d’arrondissement. Les pratiques d’arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.
  • Les guides et définitions de l’ICM ont été respectés dans le cadre de cette estimation de ressources minérales.
  • InnovExplo n’a connaissance d’aucun problème lié à l’environnement, aux permis, à des questions d’ordre juridique, aux titres, d’ordre fiscal, sociopolitique, lié à la commercialisation ou à tout autre facteur pertinent qui pourrait avoir un effet négatif sur l’estimation des ressources minérales.

Géologie

Le gisement Beaufor est contenu dans la granodiorite de Bourlamaque. La minéralisation aurifère est filonienne et associée à des zones de cisaillement modérément plongeantes vers le sud. La minéralisation est associée à des veines de quartz-tourmaline résultant du remplissage de fractures de cisaillement et d’extension. Les veines aurifères montrent une association étroite avec les dykes mafiques qui recoupent la granodiorite. Les dykes semblent avoir exercé une influence sur le contrôle structural des veines aurifères.

Minéralisation

Les veines aurifères de la mine Beaufor sont des veines de quartz-tourmaline-pyrite typiques des gisements aurifères primaires épigénétiques, d’âge archéen, qui recoupent la granodiorite du batholite de Bourlamaque. Des dykes mafiques antérieurs à la minéralisation sont associés aux veines aurifères en cisaillement. Des veines aurifères moins plongeantes de type extension sont courantes à la mine Beaufor. Les cisaillements orientés N70° et fortement plongeants vers le sud-ouest contrôlent l’ouverture des veines ainsi que leur enrichissement aurifère.

Toutes les veines aurifères sont encaissées dans une granodiorite fortement altérée avec des couloirs anastomosés de chlorite-silice de 5 m à 30 m d’épaisseur. Les veines à la mine Beaufor forment parfois des panneaux de plus de 300 m de long par 350 m de haut. L’épaisseur des veines varie de 5 cm à 5 m, mais généralement, l’épaisseur du système de veines de quartz varie de 30 cm à 120 cm. Les zones sont limitées par la faille Beaufor (N115°/65° à 75°) et par un réseau cyclique de cisaillements (N70°/subvertical).