TSX: MQR
OTCMKTS: MRQRF
GOLD PRICE ($US)

Croinor Gold

Description de la propriété

Monarques détient une participation de 100 % dans la propriété Croinor Gold, qui comprend un bail minier et deux blocs non contigus de claims pour un total de 335 claims couvrant une superficie de 151 km². La propriété est située à environ 55 km à l’est de Val-d’Or (75 km par route) et à 27 km à l’est de Louvicourt, le village le plus proche.

Faits saillants de l’étude de préfaisabilité (janvier 2018)

  • Basée sur un prix de l’or de 1 280 $US et un taux de 1,28 CAD/1 USD
  • TRI avant taxes de 47,5 %
  • Réserves prouvées et probables: 602 994 tonnes @ 6,66 g/t
  • Production totale: 125 889 onces d’or
  • Coût total par once: 902 $US
  • Durée de vie de la mine: 3,6 ans (incluant la pré-production)
  • L’étude ne comprend pas les forages réalisés après novembre 2015
  • Excellents résultats du programme de forage de 2018 de 26 580 mètres, qui pourraient considérablement améliorer le potentiel du projet

Analyse de sensibilité

VAN avant impôt 5%

TRI avant impôt

Estimation des réserves et des ressources

* Source: Étude de préfaisabilité de Monarques (19 janvier 2018) et estimation des ressources (8 janvier 2016).
  • Les personnes qualifiées et indépendantes pour l’estimation des ressources minérales, tel que défini par le Règlement 43-101, sont Karine Brousseau, ing. et Carl Pelletier, B.Sc., géo. (InnovExplo inc. et la date d’effet de l’estimé est le 6 novembre 2015).
  • Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n’ont pas démontré de viabilité économique.
  • Les résultats sont présentés non dilués et in situ. L’estimation comprend 51 zones aurifères, certaines de ces zones ne contiennent pas de ressources à la teneur de coupure officielle.
  • Les ressources ont été compilées avec une teneur de coupure de 3, 4 et 5 g/t Au, toutefois les ressources officielles sont présentées à une teneur de coupure de 4 g/t.
  • Les teneurs de coupures doivent être réévaluées en tenant compte des conditions actuelles du marché (prix de l’or, taux de change et coûts d’extraction).
  • Une densité fixe de 2,8 g/cm3 a été utilisée dans les zones et dans la roche stérile.
  • Une épaisseur minimale réelle de 1,8 m a été appliquée, en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsqu’analysé ou une valeur de zéro si non analysé.
  • La limite supérieure des hautes teneurs a été calculée sur les données brutes et établie à 70 g/t Au pour l’analyse des forages au diamant et 55 g/t Au pour les échantillons de rainures souterrains.
  • Les composites ont été générés à partir des sections de forage et de rainures souterraines contenues à l’intérieur des zones minéralisées (composite = 1 mètre).
  • Les ressources ont été évaluées à l’aide du logiciel GEOVIA GEMS version 6.7 à partir de forages au diamant et des échantillons de rainures souterrains en utilisant une méthode d’interpolation 1/D6 dans un modèle de bloc (dimension des blocs 5m x 2.5m x 2.5m).
  • Les catégories mesurées, indiquées et présumées sont définies en utilisant les paramètres des différentes ellipses de recherche.
  • Les blocs de catégorie indiquée étant isolées ou n’ayant pas démontrés de continuité spatiale en terme de teneurs et/ou de densité d’information ont été reclassifiés d’indiqués à présumés.
  • Les blocs de catégorie présumée montrant une continuité spatiale en terme de teneurs et/ou de densité d’information ont été reclassifiés de présumés à indiqués.
  • Once (troy) = Tonne métrique x Teneur / 31,10348. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et g/t).
  • Le tonnage estimé a été arrondi à une centaine de tonnes près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets d’arrondissement. Les pratiques d’arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.

FAITS SAILLANTS DE L’ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ (1)

(1) Un prix de 1 200 $ à été utilisé la première année avec une indexation de 5 % pour les années suivantes

Estimation des ressources minérales

Estimation des réserves minérales

-  Les personnes Qualifiées et Indépendantes pour l’estimation des Ressources Minérales, tel que défini par le Règlement 43-101, sont Karine Brousseau, ing. et Carl Pelletier, B.Sc., géo. (InnovExplo inc. et la date d’effet de l’estimé est le 6 novembre 2015).
- Les Ressources Minérales ne sont pas des Réserves Minérales et n’ont pas démontré de viabilité économique..
- Les résultats sont présentés non dilués et in situ. L’estimation comprend 51 zones aurifères, certaines de ces zones ne contiennent pas de ressources à la teneur de coupure officielle.
- Les Ressources ont été compilées avec une teneur de coupure de 3, 4 et 5 g/t Au, toutefois les Ressources officielles sont présentées à une teneur de coupure de 4 g/t.
- Les Teneurs de coupures doivent être réévaluées en tenant compte des conditions actuelles du marché (prix de l’or, taux de change et coûts d’extraction).
- Une densité fixe de 2,8 g/cm3 a été utilisée dans les zones et dans la roche stérile.

- Une épaisseur minimale réelle de 1,8m a été appliquée, en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsqu’analysé ou une valeur de zéro si non analysé.
- La limite supérieure des hautes teneurs a été calculée sur les données brutes et établie à 70 g/t Au pour l’analyse des forages au diamant et 55 g/t Au pour les échantillons de rainures souterrains.
- Les composites ont été générés à partir des sections de forage et de rainures souterraines contenues à l’intérieur des zones minéralisées (composite = 1 mètre).
- Les Ressources ont été évaluées à l’aide du logiciel GEOVIA GEMS version 6.7 à partir de forages au diamant et des échantillons de rainures souterrains en utilisant une méthode d’interpolation 1/D6 dans un modèle de bloc (dimension des blocs 5m x 2.5m x 2.5m).
- Les catégories Mesurées, Indiquées et Présumées sont définies en utilisant les paramètres des différentes ellipses de recherche.
- Les blocs de catégorie indiquée étant isolées ou n’ayant pas démontrés de continuité spatiale en terme de teneurs et/ou de densité d’information ont été reclassifiés d’indiqués à présumés.
- Les blocs de catégorie présumée montrant une continuité spatiale en terme de teneurs et/ou de densité d’information ont été reclassifiés de présumés à indiqués.
- Once (troy) = Tonne métrique x Teneur / 31,10348. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et g/t)
- Le tonnage estimé a été arrondi à une centaine de tonnes près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets d’arrondissement. Les pratiques d’arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.

Source : Prefeasibility Study | Delivered by Monarques Resources on October 17th 2014, as amended on October 30th 2014

Géologie

La propriété Croinor Gold se trouve dans la partie est de la ceinture de roches vertes archéennes de l’Abitibi, dans le sud de la province du Supérieur du Bouclier canadien. La ceinture de roches vertes de l’Abitibi est l’une des plus vastes étendues ininterrompues de roches volcaniques et sédimentaires archéennes faiblement métamorphisées au monde.

La propriété Croinor Gold comprend deux unités lithologiques d’importance – le domaine Assup, majoritairement volcanique vers le nord, et le domaine Garden Island, majoritairement sédimentaire, dans la partie sud. Le domaine Assup se divise entre le groupe volcanique mafique Aurora dans le sud et le groupe volcanique intermédiaire Assup dans le nord (à dominance mafique). Le batholite de Pershing chevauche l’extrémité sud-ouest de la propriété. La propriété Croinor Gold est recoupée par le corridor de déformation Garden Island selon une orientation nord-ouest-sud-est, qui recoupe et longe en partie le contact entre les domaines Assup et Garden Island.

Minéralisation

Le gisement Croinor Gold est encaissé dans le filon-couche Croinor synvolcanique. Ce filon-couche dioritique, d’une épaisseur de 60 à 120 m, est encaissé dans les roches volcaniques du domaine Assup. Le gisement se caractérise par des lentilles riches en or consistant en des veines de quartz-carbonate-tourmaline-pyrite, de la roche encaissante altérée pyriteuse et/ou des brèches tectoniques (fragments de roche encaissante pyriteuse dans une veine de quartz-carbonate-tourmaline-pyrite).

Les lentilles minéralisées varient en longueur de 60 à 120 mètres. Il est généralement possible de suivre ces lentilles d’une section à l’autre (sections de 10 mètres) sur des distances latérales variant de plusieurs dizaines de mètres à 600 mètres. À ce jour, quelque 40 lentilles riches en or ont été répertoriées.

Autre indices du projet

On retrouve plusieurs indices ayant fait l’objet d’exploration plus ou moins approfondie allant de la tranchée au forage. Dans la majeure partie des cas, la minéralisation aurifère se retrouve dans des systèmes de veines compris ou associés à des intrusifs, dykes, sills ou plutons au sein des volcanites.

Ces indices sont Gold Bug, Croinor-Tranchée n°2, Lac Bug, Pershon, Rocheleau-3, Rocheleau-5, T13, Kenda Pershing, Ansley, Onyx-Tavernier, Jolin et Brett-Tretheway.