Camflo

Description de la propriété

Monarques détient une participation de 100 % dans la propriété Camflo, qui comprend l'ancienne mine Camflo et l'usine Camflo entièrement autorisée. Elle comprend 38 claims miniers et 1 concession minière couvrant une superficie totale de 948 hectares. La propriété est située à 15 km au nord-ouest de Val-d'Or et à 6 km au nord-est de Malartic.

Historique

Camflo Mines a découvert le gisement Camflo en 1962 alors qu'elle forait des caractéristiques magnétiques distinctes. Les hommes d’affaires fondateurs de la société, MM. Gordon Cameron et Jack Florence et trois autres cofondateurs*, ont donné à la propriété le nom que nous lui connaissons aujourd'hui. En 1984, Barrick Resources (rebaptisée plus tard American Barrick) a fusionné avec Camflo Mines et le gisement est devenu le premier actif important de Barrick. Barrick est ensuite devenue le troisième producteur d'or au monde en se portant acquéreur de Lac Minerals en 1994. La mine Camflo a été en production pendant 27 ans, de 1965 à 1992, et a produit un total de 1,65 million d'onces d'or à partir de 8 862 240 tonnes de minerai d'une teneur de 5,78 g/t Au (Source : QERPUB-M.E.R. Publication DV93-01 Rapports des Géologues Résidents sur l'Activité Minière Régionale, 1993). La majeure partie du minerai, soit 6 016 000 tonnes à une teneur de 6,90 g/t Au, se trouvait dans une intrusion porphyrique de monzonite (syénite) à proximité de formations de fer. La mine Camflo était réputée pour avoir l'un des coûts de production les plus bas du Canada (Northern Miner, octobre 1992). Les anciennes exploitations minières s'étendent de la surface jusqu'à une profondeur de 1 239 mètres. 

Barrick Gold a fermé la mine Camflo en 1992 et Mines Richmont a acquis la propriété et l'usine l'année suivante. Monarques a obtenu la propriété Camflo en octobre 2017 lorsqu'elle a acquis tous les actifs miniers québécois de Mines Richmont. 

*Les trois autres cofondateurs sont Olivier Briault, Wilfrid Leavoy et l'honorable Jacques Miquelon. Jacques Miquelon (4 octobre 1911 - 16 juin 2004) était avocat, juge et homme politique au Québec. Il a représenté l'Abitibi-Est à l'Assemblée législative du Québec de 1948 à 1960 en tant que membre de l'Union Nationale.