TSX: MQR
OTCMKTS: MRQRF
GOLD PRICE ($US)
Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com

Montréal (Québec) Canada, le 31 juillet 2019 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCMKTS: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) est heureuse d’annoncer les résultats de ses activités de production, ainsi que les faits saillants pour le quatrième trimestre terminé le 30 juin 2019. Les montants sont en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Faits saillants des activités de production

  • Monarques a produit 3 572 onces d’or au quatrième trimestre, soit une hausse de 169 % par rapport au troisième trimestre et une baisse de 24 % par rapport aux 4 695 onces produites l’année dernière. L’augmentation de la cadence de production à l’usine de Camflo et à la mine de Beaufor combinée à une augmentation de la teneur explique cette hausse.  
  • La Société a enregistré des revenus de 7,3 M$ au quatrième trimestre, basé sur un prix de l’or moyen de 1 764 $ l’once (1 333 $ US) et la vente de 2 666 onces, combiné aux activités d’usinage à forfait dont les revenus ont baissé de 3,1 % par rapport au troisième trimestre, en raison de l’augmentation de tonnes usinées de la mine de Beaufor.
  • Au 30 juin 2019, la Société possédait plus de 1 100 onces d’or en inventaire.  

« Ce trimestre a été solide en termes de performance surtout du fait que nous avons opéré avec environ le tiers des effectifs par rapport à l’an dernier », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Ce trimestre marque également la suspension de nos activités de production à la mine Beaufor en date du 27 juin 2019, et à l’usine Camflo en date du 10 juillet 2019. Vu le contexte actuel de l’or, notre équipe s’affaire à identifier de nouvelles cibles d’exploration à la mine Beaufor et à planifier un programme de forage sur les cibles les plus prometteuses, alors que Camflo fait présentement l’objet de travaux d’entretien qui devraient s’échelonner sur une période de 90 jours.

« Malgré la suspension des activités de production, Monarques est en excellente position pour tirer avantage de la présente tendance haussière du prix de l’or. La Société possède un important portefeuille d’actifs miniers de qualité qui comprend deux usines, six projets aurifères avancés avec des ressources mesurées et indiquées de plus de 3,1 millions d’onces d’or (voir le tableau à la fin du communiqué), une participation de 14,2 % dans Unigold (TSXV: UGD), ainsi qu’une solide position financière. Notre objectif au cours des prochains trimestres sera de développer notre projet phare Wasamac, doté d’un potentiel de production annuelle de 142 000 onces d’or sur 11 ans (voir le communiqué du 3 décembre 2018) et de valoriser l’ensemble de nos actifs à l’aide de partenariats ou d’autres types de transactions. »

Statistiques de production

Faits saillants corporatifs

  • Le 9 mai 2019, la Société a acquis un bloc de 6,5 millions d’actions d’Unigold Inc. (TSXV: UGD) au prix réputé de 0,115 $ par action auprès d’un investisseur pour une contrepartie totale de 747 500 $ payable par voie d’émission de 3,25 millions d’actions de la Société à un prix réputé de 0,23 $ par action ordinaire de la Société (voir communiqué de presse).
  • Le 10 juin 2019, la Société a annoncé avoir reçu le trophée F.J. O’Connell 2018 dans la catégorie « Opérations souterraines – Moins de 400 000 heures » pour la mine Beaufor par l’Association minière du Québec à l’occasion de son congrès annuel qui s’est tenu les 5 et 6 juin 2019 à Entourage sur-le-lac, Lac Beauport dans la région de Québec (voir communiqué de presse).
  • Le 18 juin 2019, la Société a annoncé la signature de lettres d’intention contraignante visant l’acquisition d’une participation totale de 100 % dans la propriété Fayolle auprès de Hecla Québec Inc., anciennement Mines Aurizon ltée (NYSE: HL), et d’Exploration Typhon Inc. (TSXV: TYP) (voir communiqué de presse).
  • Le 19 juin 2019, la Société a annoncé que sa filiale en propriété exclusive Mines Louvem inc. a vendu une redevance sur les revenus nets de fonderie (« NSR ») de 2 % sur certains claims de la propriété Mine Chimo à Ressources Cartier inc. (TSXV: ECR) en contrepartie d’un paiement au comptant de 350 000 $ (voir communiqué de presse).
  • Le 25 juillet 2019, la Société a vendu son portefeuille de redevances sur les revenus nets de fonderie (« NSR ») dans la propriété Chimo (appartenant à Chalice Gold Mines Ltd) en contrepartie d’un paiement au comptant de 350 000 $. Monarques détenait un portefeuille de NSR variant de 0,50 % à 2,50 % sur la propriété Chimo, qui entoure la propriété Mine Chimo.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement près de 300 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo), McKenzie Break, Beaufor et Swanson, les usines Camflo et Beacon, ainsi que des projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.


Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.