Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com
  • L’étude de faisabilité indiquera que l’exploitation du gisement Wasamac sera effectuée selon une méthode de minage descendante au lieu d’ascendante.
  • Les paramètres initiaux comprennent une production projetée de 6 000 tonnes par jour, l’accès au gisement à l’aide de rampes jumelles et l’utilisation du système de transport Rail-Veyor.
  • Le projet comprend de nombreuses larges intersections qui ont été forées en 2011-2012 par Mines Richmont et qui faisaient partie du calcul de ressources d’octobre 2017 (voir rapport 43-101 de Roscoe Postle Associates Inc.), incluant (voir tableau 1 pour la liste des meilleurs résultats) :
  • 6,40 g/t Au sur une épaisseur vraie de 52,80 mètres
  • 7,28 g/t Au sur une épaisseur vraie de 31,40 mètres
  • 4,61 g/t Au sur une épaisseur vraie de 34,94 mètres
  • 2,83 g/t Au sur une épaisseur vraie de 71,76 mètres
  • L’objectif de l’étude vise à mettre le gisement aurifère Wasamac en production au meilleur coût possible.


Montréal (Québec) Canada, le 25 septembre 2018 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSXV:MQR) (OTCMKTS:MRQRF) (FRANCFORT:MR7) a présenté aujourd’hui les paramètres initiaux de l’étude de faisabilité qui sera réalisée par BBA sur son projet aurifère Wasamac. L’étude, qui sera complétée en décembre 2018, comprendra l'évaluation, la conception, l'ingénierie et l'évaluation des coûts pour la mine, l'usine de traitement, l'installation de stockage des résidus et tous les services et infrastructures connexes nécessaires au développement et à l'exploitation du gisement Wasamac.

L’approche visée par Monarques sera différente de celle préconisée par le précédent propriétaire de Wasamac. La Société tentera de mettre le gisement Wasamac en production au meilleur coût possible par l’entremise des dernières technologies et d’une méthode de minage descendante au lieu d’ascendante. De plus, la Société optera pour la construction d’une rampe jumelle qui acheminera le matériel minéralisé sous terre jusqu’à proximité de la voie ferrée via le système de transport Rail-Veyor, une technologie prometteuse actuellement commercialisée sur le projet Goldex d’Agnico Eagle de Val-d’Or (voir le système Rail-Veyor de Goldex), ce qui aura pour effet d’éliminer les dépenses considérables en capital nécessaires pour la construction d’un puits.

L’étude prévoit également une production de 6 000 tonnes par jour. D’autre part, l’achat du terrain qui abritera l’usine et le parc à résidus comporte des avantages majeurs, car il est situé le long du chemin de fer Ontario Northland, de l’autre côté de la route Transcanadienne et à une plus grande distance des communautés locales.

« Nous mettons tout en œuvre afin que Wasamac devienne un succès, tant au niveau économique qu’auprès des communautés environnantes », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Nous voulons que ce projet puisse être en mesure de satisfaire aux critères économiques et environnementaux, ainsi qu’aux exigences des communautés locales. Nous sommes confiants de pouvoir atteindre cet objectif avec l’aide de BBA. De plus, nous gardons toujours l’option d’effectuer l’usinage du minerai à forfait dans l’un des sites identifiés par l’étude antérieure de BBA (voir la carte des sites potentiels). »

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSXV:MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement près de 300 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), la Mine Beaufor, les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo), McKenzie Break et Swanson, les usines Camflo et Beacon, ainsi que cinq projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tableau 1 – Meilleurs résultats de forage sur Wasamac

(1) Valeurs élevées sont coupées à 35 g/t

Tableau 2 - Ressources indiquées et mesurées de Monarques

1 Source: Technical Report on the Wasamac Project, Rouyn-Noranda, Québec, Canada, Tudorel Ciuculescu, M.Sc., P.Geo.,October 25, 2017, Roscoe Postle Associates Inc.
2 Source: Monarques prefeasibility study (January 19, 2018) and resource estimate (January 8, 2016)
3 Source: NI 43‐101 Technical Report on the Swanson Project, June 20, 2018, Christine Beausoleil, P.Geo. and AlainCarrier, P.Geo., M.Sc. of InnovExplo Inc.
4 Source: NI 43‐101 Technical Report on the McKenzie Break Project, April 17, 2018, Alain-Jean Beauregard, P.Geo., andDaniel Gaudreault, Eng., of Geologica Groupe-Conseil Inc., and Christian D’Amours, P.Geo., of GeoPointCom Inc.
5 Source: NI-43-101 Technical Report on the Mineral Resource and Mineral Reserve Estimates of the Beaufor Mine as atSeptember 30, 2017, Val-d’Or, Québec, Canada, Carl Pelletier, P. Geo. and Laurent Roy, Eng.
6 Source: MRB et Associés (January 2015)