Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com
  • Le programme de suivi sur McKenzie Break visera les extensions latérales et en profondeur du sondage MK-19-250, qui a recoupé 10,50 g/t Au sur 11 mètres, incluant 156,00 g/t Au sur 0,6 mètre, et l'extension est du sondage MK-19-249, qui a recoupé 5,28 g/t Au sur 13,70 mètres, incluant 58,17 g/t Au sur 0,6 mètre.
  • Meilleurs résultats des programmes de forage de 2018 et 2019 sur McKenzie Break, en fonction de leur facteur de métal :
  • MK-18-205Ext : 32,30 g/t Au sur 7,1 mètres (réalisé en 2019)
  • MK-18-196 : 61,20 g/t Au sur 2,6 mètres
  • MK-19-250 : 10,50 g/t Au sur 11,0 mètres
  • MK-19-249 : 5,28 g/t Au sur 13,7 mètres
  • MK-19-241 : 26,78 g/t Au sur 2,1 mètres
  • Le programme sur les propriétés Swanson et Beacon permettra de tester de nouvelles cibles à fort potentiel.


Montréal (Québec) Canada, le 13 mai 2020 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCMKTS: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) est heureuse d'annoncer qu'elle a débuté des programmes de forage au diamant sur trois de ses propriétés aurifères détenues à 100 %, notamment McKenzie Break, Swanson et Beacon. Les forages ont débuté sur la propriété McKenzie Break, et se poursuivront ensuite sur les propriétés Swanson et Beacon, respectivement.

McKenzie Break est située à 25 km au nord de Val-d'Or, près des usines Camflo et Beacon appartenant à Monarques. À l'automne 2019, un total de 4 202 mètres ont été forés dans 10 sondages et deux extensions de sondages et ont produit des résultats impressionnants, avec de l'or visible dans 7 sondages (voir les communiqués de presse du 8 janvier 2020, du 6 février 2020 et du 26 février 2020). Ce nouveau programme permettra à Monarques de faire le suivi sur les excellents résultats du sondage MK-19-250, qui a recoupé 10,50 g/t Au sur 11 mètres, incluant 156,00 g/t Au sur 0,6 mètre. Trois nouveaux sondages sont prévus avec un espacement de 50 mètres à l'est, au sud et à l'ouest du sondage MK-19-250. Un autre sondage est prévu à 50 mètres à l'est du sondage MK-19-249, qui a recoupé 5,28 g/t Au sur 13,70 mètres, incluant 58,17 g/t Au sur 0,6 mètre (voir les illustrations 1, 2, 3 et 4).

Swanson est située à 45 km au nord de Val-d'Or, également près des deux usines de Monarques. La cible est un haut magnétique géophysique situé dans la même stratigraphie géologique que les gisements Swanson et Manville (voir l’illustration 5). Une estimation des ressources sur la propriété réalisée pour Monarques en 2018 (voir le communiqué de presse du 3 août 2018) a identifié une ressource indiquée de 1 752 100 t à une teneur de 1,85 g/t Au (104 100 onces Au) et une ressource présumée de 74 000 t à une teneur de 2,96 g/t Au (7 100 onces Au). La propriété a un potentiel prometteur et le forage a été limité jusqu'à présent. Monarques prévoit forer un sondage à travers le haut conducteur magnétique.

Finalement, Beacon, située à environ 12 km de Val-d'Or, sera la dernière propriété à être testée. La propriété Beacon repose en grande partie sur le batholite de Bourlamaque et est située à 5 km au sud de la mine Beaufor de Monarques. Le sondage prévu se trouve à 900 mètres de l'usine et de la mine Beacon et visera à recouper une zone de faille structurelle favorable d'orientation NE qui traverse la partie nord de la propriété (voir l’illustration 6). Cette structure d'orientation NE peut être tracée sur 2 km vers l'ouest à travers la zone Callahan et la mine Wrightbar. 

« Chacun de ces trous a été bien planifié par notre équipe technique », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Nous poursuivons notre approche par étapes avec McKenzie Break et avons jusqu'à présent obtenu d'excellents résultats, en continuant d'augmenter la taille et de confirmer la continuité de l'enveloppe minéralisée. Quant à Swanson et Beacon, les forages dans ces nouveaux secteurs pourraient révéler de nouvelles possibilités d'exploration. »

La procédure d’échantillonnage de Monarques consiste à prélever une moitié de carotte préalablement sciée selon l’axe principal et l’expédier pour analyse au laboratoire de ALS Minerals situé à Val-d’Or. L’échantillon est concassé, pulvérisé et analysé par pyroanalyse avec dosage par absorption atomique. Les résultats excédant 3,0 g/t sont repris en gravimétrie et les échantillons contenant des grains d’or sont analysés par la méthode « metallic sieve ». Monarques a établi un protocole complet AQ/CQ incluant l’insertion de standards, de blancs analytiques et de duplicata.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Ronald G. Leber, P. Geo., chef géologue exploration chez Monarques et la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de devenir un producteur aurifère de 100 000 à 200 000 onces d’or par année par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement plus de 330 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), les projets avancés Beaufor, Croinor Gold (voir vidéo), Fayolle, McKenzie Break et Swanson, ainsi que les usines Camflo et Beacon. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.