Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com

Montréal (Québec) Canada, le 24 septembre 2020 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCQX: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) a annoncé aujourd’hui ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice terminés le 30 juin 2020. Les montants sont en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Sommaire des résultats financiers

« L’exercice 2020 fut une année charnière pour Monarques avec l’avancement de nos projets Wasamac, McKenzie Break et Beaufor, la vente de nos projets secondaires Fayolle, Monique, Simkar, Regcourt et Louvem, ainsi que le renforcement de notre conseil d’administration », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Notre stratégie d’acquérir des propriétés aurifères que nous jugions sous-évaluées s’est révélée fort payante pour Monarques. Avec la reprise du marché aurifère, nos actifs ont pris beaucoup de valeur, ce qui nous a permis de vendre certains actifs secondaires avec une bonne marge de profit, en plus nous financer à des conditions plus intéressantes, de sorte que nous disposons aujourd’hui d’une trésorerie, incluant les placements, de plus de 35 M$. »

« Notre solide position financière nous permet maintenant de nous consacrer à la mise en valeur de notre projet phare Wasamac qui est au stade de l’obtention des permis requis pour la mise en production, un processus qui a démarré le 2 novembre 2019 et qui dure généralement de 18 à 24 mois. Parallèlement à ceci, nous travaillons également à rehausser la valeur de Wasamac en évaluant la possibilité de produire par l’entremise d’une usine déjà existante, comme l’usine Kidd de Glencore, ce qui pourrait réduire de façon significative le coût de construction du projet. De plus, nous avons récemment démarré une étude pour évaluer le contenu en argent du gisement Wasamac qui n’était pas compris dans l’étude de faisabilité de 2018. L’objectif de ces initiatives vise à rehausser les paramètres économiques du projet et, par conséquent, rendre notre projet encore plus attrayant pour nos partenaires potentiels. »

« Nous sommes très actifs avec nos projets Beaufor et McKenzie Break, qui font l’objet d’importants programmes de forage. Nous avons également annoncé le début d’une évaluation interne sur Camflo, l’ancienne mine appartenant à Barrick Gold, qui nous croyons possède également un fort potentiel d’exploration. D’autre part, Croinor Gold recommence à susciter l’intérêt de partenaires potentiels et nos deux usines de traitement sont prêtes à redémarrer advenant une hausse de la demande de services d’usinage à forfait. Bref, grâce à ces initiatives et le contexte aurifère favorable, nous estimons que la prochaine année sera riche en nouvelles et en développements pour Monarques », a conclu M. Lacoste.  

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de devenir un producteur aurifère de 100 000 à 200 000 onces d’or par année par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement plus de 315 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or, comprenant des réserves prouvées et probables de 1,8 million d’onces d’or), les projets avancés Beaufor, Croinor Gold et McKenzie Break, les projets d’exploration Camflo et Swanson, ainsi que les usines Camflo et Beacon. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.