TSX: MQR
OTCMKTS: MRQRF
GOLD PRICE ($US)
Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com

Montréal (Québec) Canada, le 27 septembre 2019 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCMKTS: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) a annoncé aujourd’hui ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice terminé le 30 juin 2019. Les montants sont en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Faits saillants

  • Revenus de 7,3 M$ au quatrième trimestre provenant de la vente de 2 666 onces d’or combiné aux activités d’usinage à forfait.
  • Bénéfice net de 0,9 M$ au quatrième trimestre ou 0,005 $ par action dilué, contre perte nette de 2,8 M$ ou 0,014 $ par action diluée l’an dernier.
  • Encaisse de 6,4 M$ et placements ayant une juste valeur de 2,3 M$ en date du 30 juin 2019.
  • Suspension temporaire des activités de production à la mine Beaufor en date du 27 juin 2019 et à l’usine Camflo en date du 10 juillet 2019.
  • Discussions en cours avec des partenaires potentiels pour le projet aurifère Wasamac et mise en place d’une stratégie portant sur le développement des autres projets aurifères avancés de la Société, notamment Beaufor, Croinor Gold, Fayolle et McKenzie Break.
  • Monarques possède maintenant des ressources mesurées et indiquées combinées de 3,3 millions d'onces d'or et des ressources présumées de 1,1 million d'onces (voir le tableau à la fin du communiqué).

« Le contexte favorable du prix de l’or et un effectif réduit nous ont permis d’enregistrer un solide trimestre au niveau opérationnel », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Nous estimons que ce contexte favorable du prix de l’or devrait également avoir un impact positif sur la valorisation de Monarques, qui possède de solides actifs miniers aurifères avec huit projets dotés de ressources 43-101 totalisant plus de 4 millions d’onces d’or, deux usines d’une capacité totale de 2 350 tonnes par jour, ainsi qu’un important portefeuille de projets d’exploration et de titres de sociétés minières. Qui plus est, notre projet principal Wasamac a suscité beaucoup d’intérêt au cours du dernier trimestre de la part de partenaires stratégiques potentiels, un phénomène que nous avons également constaté à la conférence minière de Beaver Creek, qui se déroulait en septembre au Colorado, où nous avons rencontré plus de 70 sociétés des secteurs miniers et financiers. »

« Bien que nos activités de production à la mine Beaufor et à l’usine Camflo sont temporairement suspendues, le contexte favorable du prix de l’or pourrait changer nos plans à court et moyen terme. Nous avons d’ailleurs mis en place une stratégie visant à développer nos autres projets aurifères avancés, soit Beaufor, Croinor Gold, Fayolle et McKenzie Break, des projets qui pourraient éventuellement alimenter nos usines Camflo et Beacon. À cet effet, nous avons entrepris tout récemment un nouveau programme de forage sur McKenzie Break, un projet minier que l’on considère comme l’un des plus avancés du groupe avec des ressources à haute teneur près de la surface. Nous sommes persuadés que nos démarches actuelles et futures nous rapprocheront davantage de notre objectif ultime de devenir un producteur aurifère de 100 000 à 200 000 onces d’or par année », a conclu M. Lacoste.  

Sommaire des résultats financiers

Principales statistiques opérationnelles

(1) Les prix moyens réalisés de l’exercice devraient être plus élevé de 14 $ (28 $ pour l’exercice 2018) si les livraisons d’or (861 onces pour l’exercice 2019 et 2 583 onces pour l’exercice 2018) à Auramet International LLC relativement aux revenus différés au cours de l’exercice avaient été comptabilisées au prix du marché à la date où l’entente a été conclue le 2 octobre 2017 au lieu du prix comptabilisé représentant les sommes reçues de la production future d’or divisées par les onces à livrer.

(2) Le coût de production au comptant et le coût global de production sont des mesures de la performance financière non définies par les IFRS sans définition normalisée aux termes des IFRS. Il est donc possible que ces mesures ne soient pas comparables à des mesures semblables présentées par une autre société. Se reporter à la rubrique « Mesures non définies par les IFRS » du rapport de gestion de la Société pour l’exercice terminé le 30 juin 2019.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement près de 300 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), la Mine Beaufor, les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo), Fayolle, McKenzie Break et Swanson, les usines Camflo et Beacon, ainsi que des projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tableau 1 - Ressources aurifères combinées de Monarques

1 Source: Technical Report on the Wasamac Project, Rouyn-Noranda, Québec, Canada, Tudorel Ciuculescu, M.Sc., P.Geo.,October 25, 2017, Roscoe Postle Associates Inc.
2 Source: Monarques prefeasibility study (January 19, 2018) and resource estimate (January 8, 2016)
3 Source: NI 43-101 Mineral Resource estimate of the Fayolle Project, August 30, 2019, Alain Carrier, P.Geo., M.Sc., ofInnovExplo Inc.
4 Source: NI 43‐101 Technical Report on the McKenzie Break Project, April 17, 2018, Alain-Jean Beauregard, P.Geo., andDaniel Gaudreault, Eng., of Geologica Groupe-Conseil Inc. and Christian D’Amours, P.Geo., of GeoPointCom Inc.
5 Source: NI 43‐101 Technical Report on the Swanson Project, June 20, 2018, Christine Beausoleil, P.Geo., and AlainCarrier, P.Geo., M.Sc., of InnovExplo Inc.
6 Source: NI 43-101 Technical Report on the Mineral Resource and Mineral Reserve Estimates of the Beaufor Mine as atSeptember 30, 2017, Val-d’Or, Québec, Canada, Carl Pelletier, P. Geo. and Laurent Roy, Eng.
7 Source: MRB et Associés (January 2015)
8 Source: NI 43-101 Mineral Resource estimate of the Monique Project as at August 28, 2019, Merouane Rachidi, Ph.D.,P.Geo., and Claude Duplessis, Eng. of GoldMinds Geoservices.
9 Probe Metals Inc. peut acquérir une participation de 60 % dans la propriété Monique en dépensant un total de2 000 000 $ en exploration avant janvier 2021.
10 Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.