TSX: MQR
OTCMKTS: MRQRF
GOLD PRICE ($US)
Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com
  • La nouvelle estimation présente des ressources indiquées en fosse de 405 600 tonnes à une teneur moyenne de 5,42 g/t Au pour un total de 70 630 onces d'or et des ressources indiquées souterraines de 300 800 tonnes à une teneur moyenne de 4,17 g/t Au pour un total de 40 380 onces.
  • Les ressources ont été calculées selon un prix de l'or de 1 300 $US avec un taux de change de 1,33 $US/$CA par once troy.
  • Monarques possède maintenant des ressources mesurées et indiquées combinées de 3,3 millions d'onces d'or et des ressources présumées de 1,1 million d'onces (voir le tableau à la fin du communiqué).

Montréal (Québec) Canada, le 10 septembre 2019 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCMKTS: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) est heureuse d'annoncer les résultats d'une nouvelle estimation des ressources minérales pour son projet aurifère Fayolle, situé à 35 kilomètres au nord-est de Rouyn-Noranda, près de son usine Camflo. L'estimation a été réalisée par Alain Carrier, géo., M.Sc., d’InnovExplo inc., une personne qualifiée et indépendante au sens du Règlement 43-101. L'estimation a été préparée à partir de tous les renseignements disponibles, y compris les nouveaux résultats des programmes de forage de 2012, 2014 et 2019. La date effective de l'estimation des ressources minérales est le 30 août 2019.

« Avec cette estimation, nous avons maintenant des ressources mesurées et indiquées combinées de 3,3 millions d'onces d'or et des ressources présumées de 1,1 million d'onces sur nos six projets avancés, incluant le projet Wasamac avec son étude de faisabilité (voir le communiqué de presse du 3 décembre 2018) et le projet Croinor Gold avec son étude de préfaisabilité, » a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « À l’heure actuelle, il n'y a pas d'autres projets en Abitibi qui soient plus proches d'une décision de mise en production. »

« Pour ce qui est de Fayolle, ces résultats confirment la présence de ressources aurifères à haute teneur près de la surface, ce que nous recherchions lorsque nous avons acquis la propriété. Comme nous l'avons déjà mentionné, Fayolle s'intègre parfaitement à nos autres projets miniers avancés de taille similaire, à savoir Beaufor, Croinor Gold, McKenzie Break et Swanson, qui sont tous situés près de nos usines Camflo et Beacon (voir la carte). De plus, nous croyons être en mesure d’accroître les ressources aurifères de Fayolle, puisque le gisement demeure ouvert latéralement et en profondeur, » a ajouté M. Lacoste.

L'estimation des ressources minérales de 2019 comprend trois zones minéralisées et une enveloppe de dilution. Des statistiques univariées de base et des analyses géostatistiques ont été effectuées sur des ensembles de données d'analyses individuelles d'or brut et de composites pour chaque zone et pour l'enveloppe de dilution. Dans l'estimation actuelle des ressources, tous les blocs ont été classés dans la catégorie des ressources indiquées.

L'estimation des ressources minérales de Fayolle a été préparée en tenant compte d'un scénario potentiel combinant des ressources en fosse et des ressources souterraines. Les résultats sont résumés dans le tableau 1 et sont présentés à des teneurs de coupure de 0,9 g/t Au pour les ressources en fosse et de 2,2 g/t Au pour les ressources souterraines. Les tableaux 2 et 3 montrent l'analyse de sensibilité de la teneur de coupure de l'estimation des ressources minérales de Fayolle pour les deux scénarios.

Tableau 1 - Estimation des ressources minérales de Fayolle de 2019 pour un scénario combiné en fosse et souterrain à des teneurs de coupure de 0,9 g/t Au (en fosse) et 2,2 g/t Au (souterraines)


Notes sur le tableau des ressources minérales :

  1. La personne indépendante et qualifiée pour l'estimation des ressources minérales, telle que définie par le Règlement 43-101, est Alain Carrier, M.Sc., géo. (InnovExplo), et la date effective de l'estimation est le 30 août 2019.
  2. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales, car elles n'ont pas démontré leur viabilité économique.
  3. L'estimation des ressources minérales suit les définitions et les lignes directrices de l'ICM de 2014 pour les ressources minérales.
  4. Les résultats sont présentés in situ et non dilués et considérés comme ayant des perspectives raisonnables d'extraction économique.
  5. L'estimation comprend trois zones minéralisées et une enveloppe de dilution d'une épaisseur réelle minimale de 2,5 m en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsqu'elle est analysée ou une valeur nulle lorsqu'elle ne l'est pas.
  6. Un plafonnement des hautes teneurs de 40 g/t Au (zones 1 et 2), de 90 g/t Au (zone 3) et de 5 g/t Au (enveloppe de dilution) a été appliqué aux valeurs d'analyse brutes avant le calcul des composites. L’interpolation des teneurs a été effectuée en utilisant la méthode de l’inverse de la distance au carré (ID2) basée sur des composites de 1,5 m et des blocs de 5 m x 5 m x 5 m, avec une densité de 2,82 g/cm3 appliquée sur la roche et de 2,0 g/cm3 appliquée sur la couche de mort-terrain.
  7. Tous les blocs ont été classés comme ressources indiquées. Indiqué correspond à une zone à forte densité de forage (avec un espacement de 20 à 25 m) interpolée dans la passe 1 à l'aide d'un minimum de 2 trous de forage. Les blocs indiqués ont une distance moyenne des composites les plus proches de 10 m et ont utilisé un minimum de 10 composites pendant l'interpolation.
  8. L'estimation est rapportée pour un scénario potentiel combinant des teneurs de coupure de 0,9 g/t Au (en fosse) et de 2,2 g/t Au (souterraines). Les teneurs de coupure ont été calculées en utilisant un prix de l'or de 1 300 $US/oz, un taux de change CAD:USD de 1,33 et les paramètres suivants (CAD): (a) Scénario en fosse : coût minier de 4,94 $/t ; coût de traitement de 27,00 $/t ; frais généraux et d'administration de 4,00 $/t ; pentes de la fosse de 45° (roche) et de 30° (mort-terrain) pendant l'optimisation de Whittle ; (b) Scénario souterrain (CAD) : coût minier de 65,00 $/t ; coût de traitement de 27,00 $/t ; frais généraux et d'administration de 8 $/t. Les teneurs de coupure devraient être réévaluées à la lumière des conditions futures du marché (prix des métaux, taux de change, coût minier, etc.).
  9. Le nombre de tonnes métriques a été arrondi à la centaine la plus proche et le contenu métallique est présenté en onces troy (tonne x teneur / 31,10348) arrondi au dixième le plus proche.
  10. InnovExplo n’a connaissance d’aucun problème lié à l’environnement, aux permis, aux titres, à la commercialisation ou lié à des questions d’ordre juridique, fiscal ou sociopolitique ou lié à tout autre facteur pertinent non mentionné dans le présent rapport technique qui pourrait avoir une incidence importante sur l'estimation des ressources minérales.

Les tableaux 2 et 3 montrent la sensibilité de l'estimation des ressources minérales de 2019 à différentes teneurs de coupure pour les portions en fosse et souterraines pour le même scénario de modèle de fosse. Le lecteur est prié de noter que les chiffres fournis dans les tableaux 2 et 3 ne doivent pas être interprétés comme un énoncé sur les ressources minérales. Les quantités et les teneurs estimatives rapportées à différentes teneurs de coupure sont présentées dans le seul but de démontrer la sensibilité du modèle des ressources au choix d'une teneur de coupure.

Tableau 2 - Analyse de sensibilité de la teneur de coupure sur les ressources indiquées pour la portion en fosse

Tableau 3 - Analyse de sensibilité de la teneur de coupure sur les ressources indiquées pour la portion souterraine

L'estimation des ressources minérales de 2019 a été préparée à l'aide des logiciels Leapfrog GEO et GEOVIA GEMS. Leapfrog a été utilisé pour la modélisation 3D des surfaces topographiques et du socle rocheux, tandis que GEMS a été utilisé pour l'interprétation des zones, l'estimation de la teneur et la modélisation des blocs. Des études statistiques ont été effectuées à l'aide du logiciel Snowden Supervisor et du logiciel Microsoft Excel. L'estimation a été réalisée à l'aide d'une modélisation 3D par blocs à l'aide de la méthode de l’inverse de la distance au carré (ID2).

Figure 1 - Modèle du bloc de ressources Fayolle 2019

Le rapport technique conforme au Règlement 43-101 sera livré et déposé sur SEDAR dans les 45 prochains jours.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société en vertu du Règlement 43-101, et par Alain Carrier, géo., M.Sc., d’InnovExplo Inc., une personne qualifiée et indépendante au sens du Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement près de 300 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), la Mine Beaufor, les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo), Fayolle, McKenzie Break et Swanson, les usines Camflo et Beacon, ainsi que des projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tableau 4 - Ressources mesurées et indiquées et présumées de Monarques

1 Source: Technical Report on the Wasamac Project, Rouyn-Noranda, Québec, Canada, Tudorel Ciuculescu, M.Sc., P.Geo.,October 25, 2017, Roscoe Postle Associates Inc.
2 Source: Monarques prefeasibility study (January 19, 2018) and resource estimate (January 8, 2016)
3 Source: NI 43-101 Mineral Resource estimate of the Fayolle Project, August 30, 2019, Alain Carrier, P.Geo., M.Sc., ofInnovExplo Inc.
4 Source: NI 43‐101 Technical Report on the McKenzie Break Project, April 17, 2018, Alain-Jean Beauregard, P.Geo., andDaniel Gaudreault, Eng., of Geologica Groupe-Conseil Inc. and Christian D’Amours, P.Geo., of GeoPointCom Inc.
5 Source: NI 43‐101 Technical Report on the Swanson Project, June 20, 2018, Christine Beausoleil, P.Geo., and AlainCarrier, P.Geo., M.Sc., of InnovExplo Inc.
6 Source: NI 43-101 Technical Report on the Mineral Resource and Mineral Reserve Estimates of the Beaufor Mine as atSeptember 30, 2017, Val-d’Or, Québec, Canada, Carl Pelletier, P. Geo. and Laurent Roy, Eng.
7 Source: MRB et Associés (January 2015)
8 Source: NI 43-101 Mineral Resource estimate of the Monique Project as at August 28, 2019, Merouane Rachidi, Ph.D.,P.Geo., and Claude Duplessis, Eng. of GoldMinds Geoservices.
9 Probe Metals Inc. may earn a 60% interest in the Monique property by spending an aggregate of $2,000,000 onexploration before January 2021.