Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com

Montréal (Québec) Canada, le 30 décembre 2020 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCQX: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) a annoncé aujourd'hui que ses actionnaires (les « Actionnaires ») et les détenteurs d'options (collectivement avec les Actionnaires, les « Détenteurs de titres ») ont approuvé la résolution (la « Résolution de l'arrangement ») autorisant le plan d'arrangement annoncé précédemment en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (l' « Arrangement »). Conformément à l’Arrangement, Yamana Gold Corporation (« Yamana ») fera l'acquisition de la propriété Wasamac et de la propriété et de l’usine Camflo par l'acquisition de toutes les actions ordinaires en circulation de Monarques (à l’exception des actions ordinaires déjà détenues par Yamana) pour une contrepartie totale d'environ 200 M$ CA ou 0,63 $CA par action de Monarques sur une base pleinement diluée. Selon l’Arrangement, Monarques réalisera d'abord une opération d’essaimage à ses Actionnaires, par l'intermédiaire d'une société nouvellement constituée, Corporation Minière Monarch (« SpinCo »), qui détiendra les autres propriétés minières et certains autres actifs et passifs de Monarques.

La Résolution de l'arrangement a été approuvée par 99,92 % des votes exprimés par les Détenteurs de titres, votant ensemble comme une seule catégorie lors de l'Assemblée annuelle et extraordinaire des Détenteurs de titres qui s'est tenue plus tôt aujourd'hui. Pour être adoptée, la Résolution de l'arrangement devait être approuvée par au moins 66 2/3 % des votes exprimés par les Détenteurs de titres, votant comme une seule catégorie et une majorité simple des votes exprimés par les Actionnaires après exclusion des votes des « personnes apparentées » et des « personnes intéressées » et autres personnes devant être exclues en vertu du Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières.

La réalisation de l'Arrangement demeure sujette à l'approbation finale (l'« Ordonnance finale ») de la Cour supérieure du Québec, chambre commerciale, lors d'une audition prévue le 20 janvier 2021; l'acceptation finale par les bourses respectives sur lesquelles les actions de Monarques et Yamana sont inscrites; et d'autres conditions de clôture habituelles dans les opérations de cette nature. Il est actuellement prévu que l'Arrangement sera réalisé dès que possible après la réception de l'Ordonnance finale, et que les actions ordinaires de SpinCo se négocieront sur la Bourse de Toronto (le « TSX ») quelques jours après la clôture sous le symbole « GBAR ».

Jusqu'à la conclusion de l'Arrangement, les actions ordinaires de Monarques continueront d'être inscrites sur le TSX. De plus amples détails concernant l'Arrangement sont présentés dans la circulaire d'information de la direction de la Société datée du 30 novembre 2020, qui est disponible en anglais uniquement sous le profil de Monarques à www.sedar.com.

De plus, les résolutions suivantes ont également été approuvées par une majorité des Actionnaires :

  • l’élection de Michel Bouchard, Yohann Bouchard, Guylaine Daigle, Laurie Gaborit, Jean-Marc Lacoste et Christian Pichette à titre d’administrateurs de Monarques. Les résultats détaillés du vote pour l'élection des administrateurs sont présentés ci-dessous :
  • la nomination de KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L. en tant qu'auditeurs externes de Monarques et l'autorisation donnée aux administrateurs de fixer la rémunération des auditeurs ;
  • l'adoption d'un régime d'options d'achat d'actions pour SpinCo et l'approbation de tous les droits d'options d'achat d'actions non attribués dans le cadre du régime d'options d'achat d'actions ; et
  • l'adoption d'un régime d'unités d'action restreintes pour SpinCo et l'approbation de tous les droits à des unités d'action restreintes non attribuées dans le cadre du régime d'unités d'action restreintes.

Déclaration concernant l’information prospective

Ce communiqué peut contenir des déclarations prospectives qui font état de risques et d’incertitudes. Toutes les déclarations qui ne portent pas sur des faits passés, comme les déclarations sur les perspectives de l’industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d’affaires de Monarques, peuvent constituer des déclarations prospectives au sens de la législation et de la réglementation canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes comme « prévoir », « avoir l’intention de », « estimer », « planifier », « croire », « continuer » ou « maintenir », éventuellement employés au futur ou au conditionnel, ou à l’emploi de termes semblables. Plus particulièrement et sans restriction, ce communiqué renferme des déclarations et de l’information de nature prospective concernant les déclarations et les implications relatives à la réalisation de l'Arrangement pour Monarques, et le moment prévu à cet effet.

En ce qui a trait aux déclarations et à l’information de nature prospective concernant le moment prévu pour la réalisation de l’Arrangement, Monarques les fournit en se basant sur certaines hypothèses qu’elle considère comme raisonnables à l’heure actuelle, y compris des hypothèses quant à la capacité des parties de remplir, en temps utile, les autres conditions de réalisation de l’Arrangement; et d’autres attentes et hypothèses concernant l’Arrangement. Les dates prévues indiquées peuvent changer pour de nombreuses raisons, notamment parce que la satisfaction des autres conditions préalables à l’Arrangement a exigé plus de temps que prévu.

Bien que Monarques estime que les attentes présentées dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, elle ne peut pas garantir qu’elles se révéleront exactes, que l’Arrangement sera mené à bien ou qu’il le sera selon les modalités et conditions prévues dans le présent communiqué. En conséquence, les investisseurs et autres sont avisés de ne pas se fier outre mesure aux déclarations prospectives.

Les risques et incertitudes inhérents à la nature de la transaction proposée comprennent, sans restriction, l’incapacité des parties de remplir les conditions nécessaires à la réalisation de l’Arrangement; l’incapacité des parties de remplir de telles conditions en temps utile; des frais de transaction importants ou des passifs inconnus; et les conditions économiques générales. L’inaptitude des parties de remplir les conditions nécessaires à la réalisation de l’Arrangement ou de le mener à bien pourrait faire en sorte que l’Arrangement ne soit pas réalisé ou qu’il ne le soit pas selon les conditions proposées. De plus, si l’Arrangement n’est pas réalisé et si Monarques demeure une entité indépendante, il y a des risques que l’affectation de ressources considérables de la Société à la réalisation de l’Arrangement ait une incidence sur ses relations d’affaires et ses relations stratégiques (y compris avec des employés, des clients, des fournisseurs et des partenaires actuels, futurs et éventuels), ses résultats d’exploitation et ses activités en général, ainsi qu’un effet défavorable important sur ses activités, sa situation financière et ses perspectives actuelles et futures. De plus, si Monarques n’est pas en mesure de respecter les conditions de l’arrangement, elle pourrait, dans certains cas, être tenue de payer des frais à Yamana, ce qui pourrait avoir un effet défavorable important sur sa situation financière et ses résultats d’exploitation ainsi que sur sa capacité de financer ses perspectives de croissance et ses activités actuelles. Par conséquent, le lecteur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations et à l’information de nature prospective contenues dans le présent communiqué.

Les déclarations prospectives contenues aux présentes reflètent les attentes de la Société en date des présentes. Elles sont susceptibles de changer après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou intention de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives, que ce soit par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à moins que les lois en valeurs mobilières applicables ne l’y obligent.

Aucune offre ni sollicitation

Ce communiqué de presse est à titre informatif uniquement et ne doit pas être interprété comme une offre d’achat ou de vente des actions ordinaires de Monarques.