Mathieu Séguin, CFA
Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarquesgold.com
Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com
  • La Société entreprendra un vaste programme de forage de 42 500 mètres sur Beaufor.
  • Monarques intègrera des technologies d’intelligence artificielle afin d’optimiser la sélection des cibles de son prochain programme de forage à l’aide de l’analytique avancée.
  • L’objectif ultime consiste à redémarrer la production d’or à la mine Beaufor dans un horizon de 12 à 18 mois afin de profiter du marché haussier de l’or.

Montréal (Québec) Canada, le 7 mai 2020 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCMKTS: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) annonce la conclusion d’une entente avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (la « Caisse ») selon laquelle la Société a vendu une redevance de 3 % sur les revenus nets de fonderie de la production d’or à la mine Beaufor (la « Redevance ») en contrepartie d’une somme de 5 millions de dollars. 

De plus, la Société et la Caisse ont convenu de retenir les services de Découvertes GoldSpot (TSXV: SPOT), une entreprise technologique qui applique des algorithmes d'intelligence artificielle de pointe ainsi que son expertise géologique afin d'augmenter l'efficacité et le taux de réussite de l'exploration minière. L’objectif sera d’optimiser le programme de forage sur la propriété Beaufor grâce à la technologie analytique avancée.

« Nous voulons d’abord et avant tout remercier la Caisse de dépôt et placement du Québec pour cet investissement stratégique qui pourrait éventuellement donner une seconde vie à la mine Beaufor », déclare Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Cet investissement est un point tournant pour la mine Beaufor, dont le potentiel aurifère à haute teneur est toujours omniprésent, comme nous l’avons démontré lors de notre dernière campagne de forage réalisée en 2018. »

« Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons retenu les services de GoldSpot, qui nous aidera à sélectionner les cibles de forage optimales tout au long du programme à partir des données historiques que nous avons compilées au cours des deux dernières années. Notre objectif ultime sera de mettre Beaufor en production dans un horizon de 12 à 18 mois, ce qui nous permettra de profiter du marché haussier de l’or et de recréer des emplois de qualité pour la communauté environnante », ajoute monsieur Lacoste.

« Avec cet investissement, la Caisse permet à Monarques de poursuivre son plan d’exploration, qui à terme, a le potentiel de mener à la réouverture de la mine Beaufor en Abitibi-Témiscamingue », souligne Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec et de l’Investissement durable à la Caisse. « Cette transaction permet à l’entreprise d’intégrer de nouvelles technologies en intelligence artificielle, ce qui s’inscrit dans notre volonté de favoriser le virage numérique auprès d’un plus grand nombre de sociétés issues de secteurs dits traditionnels afin d’améliorer leur performance. »

Cette somme de 5 millions de dollars sera payable à Monarques en deux tranches : 3 millions de dollars à la clôture de la transaction et 2 millions de dollars additionnels lorsque la Société aura effectué un total de 15 000 mètres de forage sur la propriété Beaufor ou dans les 60 jours suivant la mise en production de la mine Beaufor.

Monarques aura également la possibilité de racheter un maximum de 2 % de la Redevance selon les modalités suivantes :

  • 1 % lorsque la Société aura remboursé le capital investi par la Caisse; et, par la suite,
  • 1 % en contrepartie d’un montant de 2,5 M$ payable dans les cinq ans suivant la clôture de la transaction.

Sommaire des activités à Beaufor

La production commerciale d'or sur la propriété Beaufor a commencé dans les années 1930 avec les mines Perron, Beaufor et Pascalis. Dans l'ensemble, la propriété a produit environ 4 854 000 tonnes à une teneur de 7,5 g/t Au pour un total de 1 169 000 onces d'or. La production à la mine Beaufor a été temporairement arrêtée le 30 juin 2018 et la mine est présentement en mode d'entretien et de maintenance.

Au cours des deux dernières années, Monarques a entrepris un vaste programme de compilation de toutes les données historiques et a développé un modèle géologique 3D complet qui intègre la géologie, la structure, la minéralisation ainsi que le développement souterrain historique (galeries et haltes).

Meilleurs résultats de forage historiques sur Beaufor :

*La largeur montrée correspond à la longueur de la carotte.


Programme de forage de 42 500 mètres

Le programme d'exploration prévu sera l'un des plus importants programmes d'exploration entrepris sur la propriété Beaufor, avec un total d'environ 270 forages sur 42 500 mètres (voir la présentation sur Beaufor). Les forages d'exploration comprendront plusieurs phases, incluant :

  • Des travaux souterrains à proximité des cibles d'exploration de la mine

(intervalles à haute teneur et blocs de ressources isolés)

  • Des cibles proches de la surface et de la mine
  • Des cibles sous le fond actuel de la mine
  • Des cibles d'exploration régionales

Travaux souterrains à proximité des cibles d’exploration de la mine

Cette phase initiale représente la majeure partie des forages d'exploration et se concentrera sur des cibles souterraines proches de la mine, telles que définies par la récente modélisation 3D (voir l'illustration 1). Ces sondages permettront de tester des zones situées à proximité d'intervalles historiques à haute teneur recoupées lors des forages et associées à des structures de veines connues qui restent ouvertes. Toutes ces cibles sont définies par des intersections à haute teneur situées à proximité des infrastructures souterraines existantes, ce qui nécessite un développement minimal à des fins d'exploitation minière.  Ces cibles définies sont toutes situées au-dessus du niveau le plus bas de développement de la mine, soit à moins de 900 mètres de profondeur. Les tests de ces cibles peuvent facilement être réalisés à partir des développements souterrains disponibles, la majorité des sondages ayant une longueur inférieure à 200 mètres.

Le deuxième type de cibles relatives aux cibles souterraines proches de la mine sera le suivi de blocs de ressources isolés qui disposent encore d'un important volume d'expansion. Ces blocs de ressources sont généralement définis par un seul sondage le long d'une structure minéralisée connue, mais la continuité n'a pas été démontrée en raison d'un manque de forages à proximité. 

Cibles proches de la surface et de la mine  

Un programme de forage de surface à proximité de la mine suivra pour tester à la fois les cibles à haute teneur et les blocs de ressources isolés qui ne peuvent être correctement testés à partir des infrastructures souterraines existantes (voir l'illustration 2). Ces cibles sont situées à proximité de la mine et à une profondeur maximale de 300 mètres de la surface.

Cibles sous le fonds actuel de la mine

Un programme de forage d'exploration visant à tester la zone située sous le fond actuel de la mine (plus de 900 mètres de profondeur) sera entrepris pour continuer à tester le prolongement de la minéralisation connue en profondeur, là où l'exploitation minière avant l'arrêt temporaire s'était arrêtée (voir l'illustration 3). Les récents forages largement espacés réalisés sous le fond de la mine ont confirmé le prolongement de la minéralisation. Les forages cibleront des zones spécifiques définies par des intersections à haute teneur antérieures dans une zone située jusqu'à 230 mètres sous les chantiers actuels. 

Cibles d’exploration régionales 

La phase finale du forage d'exploration consistera en des forages de surface pour tester des cibles régionales définies par des intersections historiques et des structures potentielles au-delà des limites actuelles des infrastructures souterraines (voir l'illustration 4).

Contrôle de la qualité et personne qualifiée

La procédure normale d’échantillonnage consiste à prélever une moitié de carotte préalablement sciée selon l’axe principal et l’expédier pour analyse au laboratoire de ALS Geochemistry situé à Val-d’Or, un laboratoire entièrement accrédité selon la norme ISO 17025. L’échantillon est concassé, pulvérisé et analysé par pyroanalyse avec dosage par absorption atomique. Les résultats excédant 10,0 g/t sont repris en gravimétrie. Du matériel de référence certifié et des blancs sont insérés dans la séquence d’échantillonnage aux fins de contrôle de qualité. Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Louis Martin, P. Geo., géologue consultant chez Monarques et la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.


À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX: MQR) est une société minière aurifère émergente qui a pour objectif de devenir un producteur aurifère de 100 000 à 200 000 onces d’or par année par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement plus de 370 km² de propriétés aurifères (voir la carte) incluant le gisement Wasamac (ressources mesurées et indiquées de 2,6 millions d’onces d’or), les projets avancés Beaufor, Croinor Gold (voir vidéo), Fayolle, McKenzie Break et Swanson, ainsi que les usines Camflo et Beacon. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour. www.monarquesgold.com

À PROPOS DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève à 340,1 G$ CA au 31 décembre 2019. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale. Pour obtenir plus de renseignements sur la Caisse, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.