Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com

Coût de production au comptant de 1 338 $ l’once (1 052 $US) à la Mine Beaufor, en baisse de 31 % par rapport au trimestre précédent sous l’ancien propriétaire

Montréal (Québec) Canada, le 1 mars 2018 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX.V:MQR) (OTCMKTS:MRQRF) (FRANCFORT:MR7) est heureuse d’annoncer les résultats de son deuxième trimestre clos le 31 décembre 2017. Les montants sont en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Faits saillants

Mine Beaufor

  • Production et vente de 5 444 onces d’or au deuxième trimestre, une hausse de 62 % par rapport aux 3 380 onces produites au trimestre précédent sous l’ancien propriétaire, et une hausse de 16 % par rapport à la moyenne trimestrielle de 4 715 onces produites durant la période de neuf mois précédente.
  • Prix moyen réalisé de 1 583 $ (1 245 $US) par once vendue.
  • Coût de production au comptant de 1 338 $ (1 052 $US) par once vendue, en baisse de 31 % par rapport à 1 929 $ (1 540 $US) au trimestre précédent sous l’ancien propriétaire. 
  • Coût global de production de 1 525 $ par once vendue (1 199 $US) pour Beaufor/Camflo, en baisse de 39 % par rapport à 2 491 $ (1 989 $US) au trimestre précédent sous l’ancien propriétaire. 

Résultats financiers

  • Revenus de 10,3 M$ et BAIIA de 0,5 M$ au deuxième trimestre.
  • Bénéfice net de 0,7 M$ ou 0,003 $ par action diluée, contre une perte nette de 0,5 M$ ou 0,004 $ par action diluée l’an dernier. 
  • Solide position financière avec une encaisse de 18,2 M$.

« Ce premier trimestre comme producteur aurifère fut un véritable succès pour Monarques, a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. Je suis fier des résultats obtenus par l’équipe tout entière de Monarques, qui nous a permis de surpasser nos objectifs en matière de coûts de production. Nous avons également réussi à réaliser un BAIIA positif au cours du trimestre.

« Côté exploration, 2018 sera une année très active pour Monarques. Nous avons alloué des budgets importants afin d’accroître les réserves et prolonger la vie de la Mine Beaufor, et les ressources du gisement Croinor Gold dont le développement se poursuit selon nos attentes. Les résultats des dernières campagnes de forage obtenus sur Beaufor et Croinor Gold démontrent que ces gisements possèdent un excellent potentiel d’exploration. Nous avons également entrepris des calculs de ressources 43-101 pour les propriétés McKenzie Break et Swanson et planifions présentement notre stratégie de développement pour le gisement aurifère Wasamac », conclut M. Lacoste.   

Sommaire des résultats financiers

Faits saillants corporatifs

  • Le 2 octobre 2017, Monarques a complété l’acquisition des actifs de Mines Richmont au Québec, combiné à un financement de 6,5 M$ et une facilité de crédit de 4,0 M$ US (voir le communiqué de presse).
  • Le 26 octobre 2017, la Société a annoncé les résultats d’une mise à jour selon le Règlement 43-101 de l’estimation des ressources de son projet aurifère Wasamac, qu’elle détient à 100 %, établissant les ressources mesurées et indiquées à 2 587 900 onces et les ressources présumées à 293 900 onces d’or (voir le communiqué de presse). 
  • Le 14 décembre 2017, Monarques a annoncé de solides résultats de son programme de forage sur le gisement Croinor Gold, incluant 7,84 g/t Au sur 9,0 mètres (29,5 pieds) (voir le communiqué de presse). Ces nouveaux résultats continuent de démontrer la prédictibilité du modèle géologique utilisé et que le gisement Croinor Gold demeure ouvert latéralement et en profondeur.
  • Le 21 décembre 2017, Monarques a annoncé l’acquisition des propriétés aurifères McKenzie Break et Swanson auprès d’Agnico Eagle Mines Limited (NYSE:AEM; TSX:AEM) (voir le communiqué de presse).  Cette transaction a permis à la Société de consolider son portefeuille de propriétés en Abitibi avec l’ajout de deux projets aurifères de haute qualité qui, avec les propriétés Wasamac et Croinor Gold, porte le total des projets avancés de Monarques à quatre.
  • Le 11 janvier 2018, la Société a rapporté d’excellents résultats de sa campagne de forage à la mine Beaufor, incluant 61,48 g/t Au sur 3,9 mètres (voir le communiqué de presse), ce qui confirme le fort potentiel d’exploration du secteur à l’est de la Zone Q.
  • Le 8 février 2018, Monarques a annoncé une mise à jour positive de l'étude de préfaisabilité sur le gisement Croinor Gold (voir le communiqué de presse).  

Prochaines étapes

  • L’objectif de Monarques pour les prochains trimestres est d’augmenter la rentabilité de la mine Beaufor principalement en réduisant les coûts de production et en améliorant la teneur avec une approche opérationnelle plus sélective. La réduction des coûts de production se réalisera entre autres avec une productivité accrue à l’usine Camflo compte tenu de l’augmentation des activités d’usinage à forfait.
  • Monarques a annoncé des programmes de 30 000 mètres de forage sur la Mine Beaufor et de 20 000 mètres sur le gisement Croinor Gold. Elle a également entrepris des calculs de ressources 43-101 sur ses projets aurifères McKenzie Break et Swanson.
  • La Société évaluera également la possibilité de redémarrer l’usine Beacon durant la seconde moitié de l’année puisqu’elle prévoit une demande accrue pour les services d’usinage à forfait.
  • Finalement, la Société étudie plusieurs options pour le développement du gisement aurifère Wasamac incluant l’usinage à forfait et l’utilisation d’un système ferroviaire (situé à moins de 500 mètres du site de Wasamac).

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX.V:MQR) est un producteur aurifère émergent qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement près de 300 km² de propriétés aurifères (voir carte) incluant la Mine Beaufor, les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo), Wasamac, McKenzie Break et Swanson, les usines Camflo et Beacon, ainsi que six projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 600 tonnes par jour. Monarques emploie plus de 150 personnes qualifiées pour veiller à ses activités d’exploitation, de mise en valeur et d’exploration et possède une solide position financière.

Mesures non conformes aux IFRS

Tout au long de ce document, la Société a fourni des mesures préparées selon les IFRS ainsi que certaines mesures de rendement financier non conformes aux IFRS. Étant donné que les mesures de rendement non conformes aux IFRS ne comportent aucune définition normalisée prescrite par les IFRS, elles pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. La Société fournit ces mesures de performance financière non conformes aux IFRS, car elles peuvent être utilisées par certains investisseurs pour évaluer notre performance financière. En conséquence, elles sont destinées à fournir des informations supplémentaires et ne doivent pas être considérées isolément ou en remplacement des mesures de performance préparées conformément aux IFRS. Ces mesures de performance financière non conformes aux IFRS ont été rapprochées des mesures IFRS présentées dans le rapport de gestion (se reporter à la section intitulée « Informations financières trimestrielles sélectionnées » pour la description et le rapprochement de ces mesures non conformes aux IFRS). 

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.