Elisabeth Tremblay 
Senior Geologist – Communications Specialist
e.tremblay@monarquesgold.com
www.monarquesgold.com
  • La mise à jour de l’estimation des ressources indique que le projet aurifère Wasamac contient des ressources mesurées et indiquées de 2 587 900 onces et des ressources présumées de 293 900 onces, puisque la majorité des ressources présumées antérieures ont été reclassifiées dans la catégorie indiquée. 
  • Les sondages réalisés à ce jour indiquent que la zone principale est ouverte vers l’est et en profondeur, tandis que les zones 2 et 3 demeurent ouvertes en profondeur.
  • Monarques planifiera un programme d’exploration dans le but d’accroître les ressources de Wasamac. 

Montréal (Québec) Canada, le 26 octobre 2017 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX.V : MQR) (FRANCFORT : MR7) est heureuse d’annoncer les résultats de la mise à jour de l’estimation des ressources sur son projet aurifère Wasamac, qu’elle détient à 100 % et qui est situé à 15 km à l’ouest-sud-ouest de Rouyn-Noranda, au Québec. L’estimation a été effectuée par M. Tudorel Ciuculescu, M.Sc., P. Geo., géologue principal chez Roscoe Postle Associates Inc. (RPA) et une personne qualifiée selon le Règlement 43-101. La date effective de l’estimation est le 20 octobre 2017.

« Les résultats de cette estimation sont excellents pour Monarques, car elle nous permet de reclassifier la majorité de nos ressources présumées antérieures dans la catégorie indiquée en nous basant sur les forages intercalaires », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Il s’agit également d’une étape importante vers le but qu’on s’est fixé visant à avancer le développement de notre projet aurifère Wasamac. Suite à notre récente acquisition, qui comprenait la mine Beaufor et l’usine Camflo, nous sommes devenus un producteur aurifère entièrement intégré qui possède l’équipe et les ressources nécessaires pour atteindre ce but. Le projet aurifère Wasamac est une partie importante du futur de Monarques et nous avons l’intention de l’amener à son plein potentiel. » 

Basé sur une teneur de coupure de 1,0 g/t Au, RPA a estimé une ressource de 3,99 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,52 g/t Au pour 323 300 onces dans la catégorie mesurée, et 25,87 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,72 g/t Au pour 2 264 500 onces dans la catégorie indiquée. On retrouve également 4,16 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,20 g/t Au pour 293 900 onces qui a été estimé dans la catégorie présumée. La teneur de coupure est basée sur un prix de l’or de 1 500 $US l’once en assumant les frais d’exploitation. 

La base de données comprend 3 317 sondages qui ont été forés pour différentes raisons sur la propriété et aux alentours de la propriété à partir des années 40 jusqu’en 2012. De ce chiffre, 2 016 sondages ont été utilisés pour l’estimation des ressources. Les sondages des ressources comprennent 288 trous réalisés à partir de la surface pour une longueur totale de 122 781 m et 24 613 échantillons (24 401 m échantillonnés), ainsi que 1 728 trous souterrains pour une longueur totale de 36 842 m et 24 018 échantillons (32 148 m échantillonnés).

Notes:

  1. Les définitions de l’ICM ont été utilisées pour les ressources minérales.
  2. Les ressources minérales ont été estimées à une teneur de coupure de 1,0 g/t Au.
  3. Les ressources minérales ont été estimées en utilisant un prix de l’or de 1 500 $US l’once, et un taux de change de 0,80 $US = 1,00 $CAN.
  4. Une largeur minimum de quatre mètres a été utilisée.
  5. Une masse volumique de 2,8 g/cm³ a été utilisée.
  6. Les chiffres étant arrondis, ils peuvent ne pas correspondre.

La minéralisation aurifère est contenue dans plusieurs zones situées le long de la zone de cisaillement Wasa (WSZ), notamment, de l’ouest vers l’est, la zone principale, la zone 1, la zone 2, la zone 3, la zone MacWin et la zone 4 (voir carte). La zone Wildcat se trouve en dehors de la WSZ au sud de la zone principale. De 1965 à 1971, la production historique provenait surtout de la zone principale et de la portion supérieure de la zone 1, avec un tonnage limité extrait de la zone Wildcat. La zone 2 a été partiellement développée, mais n’a pas fait l’objet de production. Un total de 252 923 onces d’or ont été produites à Wasamac.    

L’estimation a été réalisée à partir d’un modèle de bloc et était limitée par des modèles minéralisés de type fil de fer capturant les intersections minéralisées avec une teneur nominale de 1,0 g/t Au sur une épaisseur minimale de quatre mètres. Les échantillons erratiques à plus haute teneur ont été coupés à 35 g/t Au avant leur composition en intervalles de deux mètres de longueur. La teneur aurifère du bloc a été estimée en utilisant la méthode d’interpolation par l’inverse de la distance à la puissance trois (ID3).

Cette nouvelle estimation des ressources reflète plusieurs changements, incluant les forages additionnels, l’exclusion de la minéralisation considérée antérieurement à titre de ressources, l’ajout de nouvelles ressources, une teneur de coupure moins élevée, et la reclassification des ressources minérales présumées dans la catégorie indiquée.

La propriété Wasamac est située près d’un centre minier important dans une jurisdiction favorable pour les mines et bénéficie d’infrastructures considérables, incluant des structures souterraines qui pourraient être redéveloppées, l’accès routier, l’accès au réseau électrique provincial, et une aire de résidus restaurée.

RPA estime que la propriété Wasamac contient un important gisement aurifère et que le projet possède un bon potentiel d’exploration qui nécessitera des travaux d’exploration additionnels, ainsi que des études techniques.

Le rapport technique 43-101 sera livré et déposé sur SEDAR dans les 45 prochains jours.

Programme de travaux recommandés

Phase I :

  • Étude du potentiel d’exploration afin de déterminer la teneur minimum, l’épaisseur et le tonnage pour les nouvelles cibles.
  • Exercice de ciblage des trous de forage afin d’optimiser les prochains programmes de forage avec pour objectif de reclassifier les secteurs de ressources présumées dans la catégorie indiquée, et d’élargir les ressources minérales dans des secteurs qui demeurent ouverts. 
  • Étude de la faille Horne Creek et son contrôle potentiel sur le gisement Wasamac.
  • Essais sur les techniques avancées de modélisation 3D en se basant sur la base de données actuelle.
  • Compilation de toutes les données disponibles et pertinentes à l’aide de la base de données SIG.

Phase II :

  • Selon les résultats obtenus de la phase I : programme de forage au diamant de 20 000 mètres dont l’objectif sera d’amener l’estimation des ressources minérales au point où elle pourrait soutenir la préparation d’une étude économique préliminaire.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué a été révisé et approuvé par Marc-André Lavergne, ing., la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101., et par Tudorel Ciuculescu, M.Sc., P. Geo., géologue principal chez Roscoe Postle Associates Inc. (RPA) et une personne qualifiée selon le Règlement 43-101.

À PROPOS DE CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES

Corporation Aurifère Monarques (TSX-V: MQR) est un producteur aurifère émergent qui a pour objectif de poursuivre son expansion par le biais de son important portefeuille de projets de qualité situé dans le camp minier de l’Abitibi au Québec, Canada. La Société détient actuellement plus de 240 km² de propriétés aurifères (voir carte) incluant la mine Beaufor, les projets avancés Croinor Gold (voir vidéo) et Wasamac, les usines Camflo et Beacon, ainsi que six projets d’exploration prometteurs. Elle offre également des services d’usinage à forfait à partir de son usine Camflo d’une capacité de 1 200 tonnes par jour. Monarques emploie plus de 150 personnes qualifiées pour veiller à ses activités d’exploitation, de mise en valeur et d’exploration et possède une solide position financière.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.